Besoin fréquent d'uriner et sensations de brûlures?

Besoin fréquent d'uriner et sensations de brûlures?

Avec i say: tester et traiter.

Tu penses que tu as une infection urinaire, mais tu n’en es pas certaine? Avec «i say: Self-Test infections urinaires», tu pourras déterminer rapidement et simplement si tu as une infection des voies urinaires ou pas. Si le résultat du test est positif, tu peux traiter efficacement ton infection urinaire et éviter qu’elle récidive avec les gélules «i say: infections urinaires».

Infection urinaire

L’infection urinaire est une infection des voies urinaires causée par des agents pathogènes.  Près de la moitié des femmes ont déjà ressenti des symptômes d’infection urinaire au moins une fois dans leur vie.  De plus, beaucoup de ces femmes sont sujettes aux récidives des infections et souffrent de leurs symptômes désagréables et douloureux 2 à 3 fois par an.

Symptômes

Les symptômes les plus fréquents d’une infection des voies urinaires sont les suivants:

  • Un besoin fréquent d’uriner
  • Des douleurs ou brûlures lors de la miction
  • Une urine trouble ou foncée
  • Une odeur désagréable
  • Des douleurs du bas ventre

Les infections urinaires peuvent provoquer de fortes douleurs dans le bas ventre, directement sous le nombril, ainsi que dans le bas du dos. Consulte un médecin si tu constates la présence de sang dans l’urine.

Tu penses que tu as une infection urinaire, mais tu n’en es pas certaine? Avec «i say: Self-Test infections urinaires», tu pourras déterminer rapidement et simplement si tu as une infection des voies urinaires ou pas.

Cause

Les femmes sont plus souvent touchées que les hommes par des infections des voies urinaires. Ceci s’explique pour des raisons anatomiques: L’urètre de la femme se trouve très près de l’anus et du vagin, et il est plus court que celui de l’homme – en effet, dans plus de 90% des cas, la maladie est provoquée par la bactérie E. coli, que l’on trouve dans les intestins. Elle pénètre alors dans la vessie, s’installe dans la muqueuse, prolifère et provoque une inflammation à la suite de la réaction immunitaire du corps.

E. coli, la bactérie qui provoque cette maladie, peut pénétrer dans les voies urinaires à la suite d’une relation sexuelle ou d’un mauvais nettoyage après être allée aux selles. Les changements hormonaux en raison d’une grossesse ou de la ménopause, la prise de médicaments ou une hygiène intime inadaptée ou excessive peuvent favoriser une infection des voies urinaires. Par ailleurs, une vidange incomplète de la vessie ou un apport insuffisant en liquide sont des causes fréquentes. Enfin, le froid et le stress affaiblissent également les défenses immunitaires dans la région du bassin, ce qui permet aux bactéries de remonter plus facilement dans la vessie.

Traitement

«i say: infections urinaires» est un dispositif médical certifié qui peut être utilisé tant pour traiter efficacement les infections aiguës que pour empêcher les cystites récidivistes.

La substance active naturelle et brevetée de ces gélules possède des propriétés anti-adhésives contre les bactéries E. coli. Elle forme une couche physique autour de ces bactéries, ce qui les empêche de se fixer à la paroi de la vessie. Elles ne peuvent alors plus se multiplier et n’ont plus la possibilité de réinfecter la vessie. Cela a pour conséquence de favoriser leur expulsion par voie naturelle en même temps que l’urine sans encombrer l’organisme.

Prévention

Les gélules «i say: infections urinaires» peuvent être prises à titre préventif contre les infections urinaires. Pendant les phases de système immunitaire affaibli, de manque de sommeil ou de stress, nous te conseillons de prendre une gélule par jour avec un verre d’eau à titre préventif.

Tu peux par ailleurs utiliser le gel i say: sécheresse vaginale à titre préventif.

Self-test

Tu penses que tu as une infection urinaire, mais tu n'en es pas certaine? Le «i say: Self-Test infections urinaires» est un test médical à faire soi-même pour déterminer si tu as une infection des voies urinaires/cystite. Le «i say: Self-Test infections urinaires» analyse la présence de globules blancs (leucocytes), de nitrites et de protéines dans l'urine. Cette combinaison est caractéristique d'une infection urinaire. Les globules blancs défendent l'organisme contre les invasions. Leur présence est le premier signe d'une infection. Certaines bactéries, comme E. coli, peuvent produire des nitrites. La présence de nitrites dans l'urine indique donc la présence de bactéries E. coli dans les voies urinaires. Enfin, on peut trouver certaines protéines comme l'albumine qui peuvent également indiquer une infection urinaire.

Acheter maintenant
Schliessenfermer